Homophones - Quand, quant...

Publié le par N. J.

Dans les phrases qui suivent, il manque un mot. Celui-ci se prononce [kã], à vous de l'orthographier correctement. Bien sûr, il faut parfois le mettre au pluriel, et il peut s'agir d'un nom propre.

  1. Le match fut terrible pour nous: la défense était si solide que nous ne parvenions pas à pénétrer dans le ... adverse.
  2. J’ai étudié plusieurs années dans le Calvados, à ... plus exactement, avant de venir m’installer ici.
  3. Cela paraîtra étrange à beaucoup d’entre vous, mais c’est ... il pleut que je préfère me promener dans les bois, parce que la nature dévoile alors tous ses parfums les plus secrets.
  4. Nous allons préparer la pâte de notre clafoutis aux cerises. ... à toi, tu vas laver, équeuter et dénoyauter les fruits, en prenant garde à ne pas trop les abîmer.
  5. L’été prochain, qui acceptera d’assumer la direction du ... de vacances?
  6. Lorsqu’il était enfant, Louis entendait souvent son grand-père lui répéter: « À mon âge, tu sais, on se moque bien des ...-dira-t-on. » Cette affirmation lui revenait parfois lorsqu’il redoutait le regard des autres.
  7. Saint-Etienne rencontre ... au stade Geoffroy Guichard ce dimanche soir à vingt heures trente. Cela fait une éternité que je n’ai pas assisté à un match dans les gradins! J’irais bien voir celui-là! ... dis-tu?
  8. C’est toujours ... j’ai une petite heure de tranquillité que le téléphone se met à sonner sans discontinuer.
  9. « ... votre fracture se sera résorbée, il faudra faire quelques séances chez le kinésithérapeute afin de retrouver pleinement votre mobilité », annonça le médecin à son patient.

Publié dans exercices, grammaire, homophones

Commenter cet article